QU' EST CE QUE LE VIH ?

 

Le VIH est le virus de l’Immunodéficience humaine responsable du Sida

Le Sida est le Syndrome d’Immunodéficience Acquise.

L’infection par le VIH (virus responsable du sida) est une maladie transmissible dans certaines circonstances très précises.

Ce n’est pas une maladie contagieuse qui s’attraperait sans contact direct, comme la grippe.

LES MODES DE TRANSMISSION

La transmission du VIH suppose une porte d'entrée, une porte de sortie, un véhicule pour le VIH (qui est le liquide contaminant), mais également une quantité suffisamment importante de virus pour que la contamination soit possible. Il y a 5 liquides biologiques "accessibles" qui sont susceptibles de contenir suffisamment de virus pour permettre une transmission :

LE SANG (sang total, plasma etc). Un contact important avec du sang contaminé lors de partage de matériel d’injection (chez les toxicomanes) ou en cas d’accident d’exposition (pour les soignants)

LES SECRETIONS SEXUELLES, telles que :

            le sperme
            le liquide pré-séminal chez l'homme
            les secrétions vaginales chez la femme

En bref, des rapports sexuels non protégés par un préservatif s’il y a pénétration vaginale, anale ou buccale (fellation)

LA TRANSMISSION DE LA MERE A L’ENFANT : en cas d’absence de traitement de la mère lors de l'accouchement et, beaucoup plus rarement, lors du 3ème trimestre de la grossesse, ou pendant l’allaitement (lait maternel).


CE QUI NE TRANSMET PAS LE VIH

Le VIH ne peut pas se transmettre par la baignade, un baiser, une étreinte, un éternuement, la toux, la sueur, une piqûre d’insecte, le partage d’un verre, d’un vêtement ou des toilettes, etc.

Le virus vit à l’intérieur de certaines cellules du corps, qui sont présentes dans le sang et les secrétions sexuelles (sperme, sécrétions vaginales).

C’est un virus qui ne peut se transmettre que d’un être humain à un autre être humain.

Les animaux, quels qu’ils soient, ne peuvent pas être porteurs du VIH et ne peuvent donc pas le transmettre, ni par morsure, ni par griffure.

LES MOYENS DE SE PREMUNIR DU VIH

Selon la culture et le contexte, les moyens possibles de prévention du VIH, sont :

L’abstinence : s’abstenir de tout rapport sexuel (vaginal, anal, oral) et/ou retarder le début de l’activité sexuelle; c’est là un moyen efficace à 100% pour prévenir les infections transmissibles sexuellement.

La fidélité mutuelle entre partenaires qui savent (à la suite d’un test de dépistage) qu'ils ne sont pas atteints du VIH: c’est là un moyen efficace à 100% pour prévenir les infections transmissibles sexuellement.

L’utilisation correcte et systématique de préservatifs (masculins et féminins) : crée une barrière à la transmission du virus entre partenaires sexuels; réduit le risque de transmission de 80-90%.

La circoncision masculine : la procédure consiste à exciser le prépuce qui entoure le gland du pénis ; on dit qu'elle réduit d’environ 60% le risque d’infection par le VIH.
     La circoncision masculine ne prévient pas la transmission du VIH, elle ne fait que réduire le risque. Si les
     hommes, qu’ils soient circoncis ou non, ne modifient pas leurs comportements à haut risque, la transmission
     continuera tant chez les hommes circoncis que chez les hommes non circoncis.

L' utilisation de seringues neuves pour les usagers de drogue


EXISTE-T-IL UN VACCIN CONTRE LE SIDA ?

 Pour le moment, il n’y a aucun vaccin contre le Sida


EXISTE-T-IL UN TRAITEMENT ?

 Il n’existe aucun traitement pour guérir l’infection au VIH : une personne séropositive est séropositive à vie. Les différents traitements ont  pour rôle de bloquer l’évolution du virus dans l’organisme et de maintenir l’équilibre entre la présence du virus dans le corps et le système de défense de l’organisme.

Ce traitement est rendu gratuit au Sénégal par les autorités politiques. Les femmes enceintes qui sont très tôt dépistées peuvent donner  naissance à des enfants séronégatifs grâce au Programme de Transmission du VIH de la Mère à l’Enfant (PTME).

NOTION DE SEROPOSITIVITE:

Etre séropositif, c’est avoir le virus du sida dans le sang. Seul le dépistage permet de savoir si on a le virus dans le sang.

LE DEPISTAGE

Le dépistage est une intervention qui offre à une personne l’opportunité d’explorer confidentiellement son niveau de risque vis-à-vis du virus du Sida et de connaître son statut sérologique (c'est-à-dire si le virus est dans son sang ou non). Il est volontaire, anonyme et gratuit. Le dépistage est un moyen important de prévention de l’infection à VIH. Le dépistage constitue aussi un début de prise en charge ainsi que diverses autres prestations de services pour les personnes dépistées VIH positifs.

Nos partenaires