Tag personnalisé : oms

Report de la 10ème Conférence de AFRAVIH

Le Comité Local d’Organisation de AFRAVIH ( Alliance Francophone des Acteurs de santé contre le VIH et les Infections Virales Chroniques ) Sénégal, porte à la connaissance des partenaires, du report de la tenue de la 10ème Conférence Internationale Francophone.

La conférence était prévue du 19 au 22 Avril 2020 au Centre des Expositions de Diamniadio.
Cette décision est motivée par la recommandation faite par le Chef de l’Etat lors du dernier conseil des ministres du 04 Mars 2020,qui diffère la tenue de tous les événements populaires inscrits dans le calendrier républicain, suite à l’apparition au Sénégal du Covid 19 communément appelé Coronavirus.

Le Comité Local remercie ses partenaires pour leur engagement dans les préparatifs pour la réussite de cette 10ème Conférence de AFRAVIH et la nouvelle date retenue : 8 au 11 novembre 2020. Le lieu reste inchangé.

Le processus d’élaboration du rapport GAM lancé ce lundi à Saly.

L’atelier de lancement permettra d’informer les différentes parties prenantes du démarrage du processus, de partager les directives et de recueillir les orientations sur d’éventuelles sous d’informations utiles au rapport. Il permettra aussi de partager et de valider le chronogramme.

Il s’agit d’une occasion d’évaluer les performances par rapport à l’atteinte des objectifs intermédiaires d’élimination (90-90-90) de 2020, identifier les gaps et apprécier le degré de complétude des indicateurs GAM (Global Aids Monitoring) dans notre Système National de Suivi et d’Évaluation.

 

D’autres ateliers vont se dérouler tout au long de ce mois de Mars.

La société civile d’abord, sous le leadership de l’ANCS, regroupera les différentes organisations de la société civile et du privé impliquées dans la riposte. L’élaboration du draft de rapport et la collecte de données complémentaires vont suivre avant un atelier la validation, l’envoi et le recueil des feedbacks.

L’élaboration de ce rapport annuel est conforme à l’adhésion du Sénégal, à l’instar d’autres pays du monde à la déclaration politique sur le VIH/sida des Nations Unies portée sur la stratégie d’accélération de la riposte contre le VIH et de la fin de l’épidémie du sida d’ici 2030.